Info

Exercices de course à l'armée

Exercices de course à l'armée



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Pendant le test PT (entraînement physique) de l’Armée américaine, votre vitesse de course et le nombre de situps et de pushups que vous pouvez effectuer dans un temps défini sont enregistrés. Votre sexe, votre âge et votre branche militaire détermineront la vitesse à laquelle vous devrez courir pour réussir le test. Passer le test vous permet de rester soldat. Il est donc important que vous travailliez sur votre vitesse de course et votre endurance de manière régulière.

Exigences physiques de l'armée en matière de course à pied

Dans l'armée des États-Unis, un soldat doit respecter les exigences de vitesse minimale pour prouver qu'il est en bonne santé et suffisamment en forme pour rester au service. Les exigences minimales changent en fonction de votre âge et de votre sexe. Les femmes âgées de 17 à 21 ans doivent effectuer une course de deux milles en 19 minutes et 42 secondes, tandis que les femmes soldats âgées de 22 à 26 ans doivent terminer la course en 20 minutes et 32 ​​secondes, par exemple. Les soldats de sexe masculin âgés de 17 à 21 ans doivent compléter la course de trois kilomètres en 15 minutes et 54 secondes. Les hommes âgés de 22 à 26 ans doivent terminer le même parcours en 16 minutes et 35 secondes. Un entraînement régulier peut augmenter votre vitesse et vous permettre de répondre à ces exigences.

Système 60-120

Pour développer l'endurance et la vitesse, l'armée suggère aux soldats de pratiquer le "60-120", un système de circuit utilisé dans l'entraînement de base. Le 60-120 signifie que le soldat sprinte pendant 60 secondes puis marche pendant 120 secondes. Ce processus est répété huit fois. Il est important de faire un exercice d’échauffement et d’étirement avant de commencer une routine 60-120. Un échauffement adéquat consiste à faire des jacks ou un jogging léger pendant 15 minutes, à tirer le bras au-dessus de la tête, à se fendre vers l'arrière, à allonger et à plier, à étirer la cuisse et à étendre la jambe pour étirer les principaux groupes musculaires. Terminez la période d’exercice avec une récupération adéquate du jogging léger et des étirements.

Lancer la course

La course à la libération est un bon moyen de développer l’endurance et est souvent utilisée dans les entraînements de base. Commencez par courir à un rythme qui n'est pas trop ardu pour votre niveau de condition physique. Continuez à courir pendant 15 minutes. Ne vous inquiétez pas de la distance, c'est le temps qui compte dans cet exercice. Ensuite, retournez-vous et courez aussi vite que vous pouvez revenir à votre point de départ. Repoussez vraiment vos limites sur le chemin du retour. Vous voudrez peut-être prendre votre temps pour le retour afin de pouvoir vérifier que votre vitesse s'améliore au fil des semaines.

Les navettes

Si vous avez déjà fait des exercices pour une équipe sportive ou dans un cours de conditionnement physique à l'école, les navettes vous seront très familières. L’armée encourage les courses de navette comme moyen de renforcer votre endurance. Pour faire une navette, placez un bloc en bois à cinq mètres, un à 10 mètres et un à 15 mètres de votre point de départ. Courez au premier bloc, ramassez-le, revenez à votre point de départ et posez le bloc. Ensuite, courez au bloc suivant, ramassez-le et amenez-le au point de départ. Répétez avec le bloc qui est à 15 mètres. Une fois que vous atteignez la ligne de départ pour la dernière fois, vous aurez couru 60 verges.

Ressources