Misc

Pronostic du lymphome de stade trois

Pronostic du lymphome de stade trois



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le lymphome de stade III fait référence à un cancer lymphomatique qui s'est développé et s'est propagé au-delà des ganglions lymphatiques d'origine du cancer. Les lymphomes sont des cancers du système lymphatique. Le système lymphatique comprend les ganglions lymphatiques et le tissu lymphatique. La rate et la moelle osseuse font également partie du système lymphatique. Les lymphomes peuvent survenir n'importe où dans le système lymphatique, mais souvent dans la moelle osseuse ou les ganglions lymphatiques. Les ganglions lymphatiques se trouvent sur tout votre corps. Lorsque le cancer a son origine dans le système lymphatique, on dit qu'il est au stade I s'il est local à un ganglion lymphatique ou à une région des ganglions lymphatiques. Au moment où il a progressé vers le stade III, le cancer a commencé à se propager au-delà de la zone locale du système lymphatique dans laquelle il a été identifié pour la première fois. Le cancer devient beaucoup plus difficile à traiter au stade III et le pronostic n’est pas aussi positif pour les patients au stade III.

Il existe deux principaux types de lymphomes: le lymphome de Hodgkin et le lymphome non hodgkinien. Le lymphome de Hodgkin et le lymphome non hodgkinien présentent des pathologies cliniques légèrement différentes pour le cancer de stade III. Par conséquent, les patients diagnostiqués avec un lymphome de Hodgkin de stade III ont un pronostic légèrement différent de ceux des patients atteints de lymphome de stade III non hodgkinien.

Lymphome non hodgkinien

Environ 23% des patients chez lesquels un lymphome non hodgkinien a été diagnostiqué se voient diagnostiquer un lymphome de stade III dès le diagnostic initial. Trente pour cent des patients diagnostiqués sont diagnostiqués avec un cancer de stade I ou II, et chez certains de ces patients, le cancer progressera vers le stade III s'ils ne répondent pas au traitement.

La plupart des patients chez lesquels un lymphome non hodgkinien a été diagnostiqué, y compris un lymphome non hodgkinien de stade III, ont plus de 54 ans. Le National Cancer Institute suggère que l'âge médian au moment du diagnostic est de 67 ans, alors que moins de 30% des cas sont diagnostiqués chez des patients. moins de 54 ans. Bien que l'âge médian du diagnostic soit de 67 ans, l'âge médian du décès des patients est de 75 ans, ce qui suggère que le cancer a une croissance lente et que les patients chez lesquels un lymphome non hodgankique de stade III a été diagnostiqué ont de bonnes chances d'être en vie ans après leur diagnostic.

Pronostic pour le lymphome non hodgkinien

Le pronostic du cancer est mesuré en termes de taux de survie à cinq ans divisé par stade. Les patients en vie cinq ans après le diagnostic peuvent survivre plus de cinq ans. La mise en scène se fait en examinant plusieurs facteurs.

Les patients de plus de 60 ans atteints d'un cancer de stade III sont considérés au moins comme étant «peu intermédiaires», ce qui signifie que les taux de survie à cinq ans sont de 78% et les taux de survie à 10 ans, à 51%. Les patients de moins de 60 ans présentant un stade III peuvent être considérés comme présentant un risque faible ou moyen, en fonction d'autres facteurs de santé. S'ils sont considérés à faible risque, ils ont un taux de survie à cinq ans de 91% et un taux de survie à dix ans de 71%.

Ces taux de survie suggèrent que le pronostic pour les patients plus jeunes diagnostiqués avec un lymphome de stade III non hodgkinien est positif, malgré le stade avancé du cancer, tant que d'autres facteurs de santé ne sont pas présents, tels que des ganglions lymphatiques infectés multiples ou des taux élevés d'hémoglobine ou LDL.

Lymphome de Hodgkin

Le pronostic pour les patients chez lesquels un lymphome de Hodgkin de stade III a été diagnostiqué est relativement positif. L'âge médian du diagnostic chez les patients atteints de lymphome de Hodgkin est de 38 ans, mais l'âge médian du décès est de 62 ans. Ces chiffres suggèrent que le cancer se développe lentement ou répond bien au traitement, ce qui signifie que même les patients diagnostiqués au stade III ont une forte pronostic pour survivre au cancer. En fait, aux États-Unis, seulement 0,4% des personnes décèdent du lymphome de Hodgkin, selon les chiffres de 2002 fournis par le National Cancer Institute.

Pronostic pour le lymphome de Hodgkin

Le pronostic du lymphome de Hodgkin de stade III est également mesuré en termes de taux de survie à cinq ans. L'American Cancer Society rapporte un taux de survie à cinq ans d'environ 80% des patients atteints d'un lymphome de Hodgkin au stade III. Ce taux de survie est légèrement inférieur à celui des patients chez lesquels un lymphome non hodgkinien de stade III a été diagnostiqué, mais le pronostic est relativement positif pour les patients atteints de cancer.

Pronostic et traitement du cancer

Le pronostic du lymphome de stade III dépend d'un certain nombre de facteurs. Le type de lymphome joue un rôle clé dans la détermination des statistiques de survie. Les méthodes de traitement, l'état de santé général et la réceptivité au traitement peuvent tous jouer un rôle dans la détermination de vos chances de survivre à un diagnostic de lymphome. Votre médecin peut vous donner une meilleure indication de votre pronostic en examinant les résultats de votre test et en évaluant votre réponse au traitement.


Voir la vidéo: 4 Des atouts therapeutiques majeurs (Août 2022).